m'inscrire | me connecter

Recherche :   
  

L'orgasme anal masculin


Sujet

L'orgasme anal masculin
par Lukkas H 1326 - avis (58) 27.07.2007 15:50

J'entends dire un peu partout que l'homme peut ressentir un véritable orgasme via la sodomie, en particulier si la prostate est correctement sollicitée.
Le truc est qu'après plusieurs années de pratique, seul ou à deux (mec et nana), si j'ai souvent eu beaucoup de plaisir, je n'ai jamais eu véritablement d'orgasme anal.
Etant assez gourmand niveau dimensions, je me suis longtemps dis que ça venait peut-être d'une certaine insatisfaction liée à à mon appétit, mais malgré l'usage de sex-toys plutôt costauds, rien n'y fait.

Je me suis un peu renseigné sur le sujet mais n'ai rien trouvé de probant, du moins rien qui m'indique une méthode particulière à employer dans ce cas de figure. J'en viens donc à vous demander conseil, savoir quelles sont les positions idéales, les meilleures pratiques ou les sex-toys les plus sûrs.
Merci à vous! :)

 

Réponses

« précédent1 2 3 4suivant »
par SpongeBob H 300 - avis (20) 30.07.2007 00:47

Bonsoir Lukkas,

Ma faible expérience anale me place à mille lieux de l'orgasme. Cependant je me permet de partager mes impressions sur le plaisir ressenti :

A chaque fois que j'ai eu du plaisir "interressant", celà a toujours été très progressif, j'ai eu besoin d'etre bien préparé, à la fois psychologiquement puis physiquement. Une fois cette étape dépassée, j'ai commencé à ressentir au niveau de la prostate, cependant, plus le sensation augmentait, plus mon érection descendait : j'avais l'impression que les 2 plaisirs etaient incompatibles ...??!

D'ou mon interrogration sur la possibilité d'un orgasme anal..? même si un orgasme (et donc ejaculation?) ne nécessite pas forcément une erection "totale"?

plus de questions que de réponses..

par Coyote H 593 - avis (40) 30.07.2007 07:49

SpongeBob, un orgasme n'est pas systématiquement lié à une éjaculation (même lorsqu'il n'y a qu'une stimulation du pénis on peu avoir un orgasme sans éjaculation) donc à priori la "qualité" de l'érection ne doit pas agir dans la possibilité d'avoir un orgasme anal.

par ribouldingue H 20 - avis (0) 30.07.2007 11:54

a lukkas et a ceux qui s interrogent sur le plaisir anal
j ai 50ans et c est une copine qui m a propose de me laisser faire
j ai aime et par la suite aussi avec d autres partenaires feminines
mais pour autant je n ai jamais joui, au sens ou comme une ejaculation
je crois que le plaisir est d abord dans la tete et surtout la position qu on adopte moi j aime etre en levrette et en preparation au prealble avant la penetration c est a dire les caresses le lechage le gel et la dillatation petit a petit
le plaisir je le ressens dans ma tete

par Chateign F 300 - avis (39) 01.08.2007 09:42

C'est bizarre...
On m'avait dit (Des potes homos) que le point G se trouvait au niveau de la prostate chez l'homme et que du coup la sodomie c'etait mega orgasme !
Qu'en est il ?

Mon mec il veut pas, il trouve ca cracra... Mais le temps fera son affaire ! ;)

par ribouldingue H 20 - avis (0) 01.08.2007 13:28

En fait je crois que le point G il est partout et surtout dans la tête
le côté cracra, c'est zéro et comme disait, je ne sais plus qui si c'est cracra,la morale réprouve, donc c'est encore meilleur de franchir l'interdit
De toute façon, il est important d'être en accord avec soit même et son partenaire quand on passe à l'acte

par Samsam H 17 - avis (1) 02.08.2007 00:10

Je vais essayer de t’apporter un peu d ‘aide, bien que je ne sois pas un forcené de cette pratique et que madame soit  très traditionnelle : donc expériences très éparses et sujet peu approfondi. Puissent ces quelques informations t’apporter néanmoins quelques pistes dans tes explorations.

1 –  Souvenirs d’une lointaine époque où Internet n’existait pas. J’avais confectionné différentes formes en bois, toutes de tailles modestes, avec seulement des variations sur les profilés, les largeurs, longueurs…. Je me souviens qu‘une seule d’entre elles  (et strictement une seule) provoquait immédiatement  une érection suivie d’une éjaculation à la limite de l’incontrôlable. Pourquoi ? Je n’en sais rien. A noter que j ‘évite le mot  orgasme tant la sensation était désagréable, ce n’était pas vraiment le Graal, et je n’ai jamais recommencé.
Ce sexe toy n’avait rien de remarquable et aurait même plutôt fait pâle figure en regard de toutes les fantaisies déployées par les fabricants (hormis l’esthétique des veines du bois, mais c’est un autre sujet).  Ce qui avait prévalu pour mon cas, ce n’étaient pas les dimensions, mais la forme Une amorce de réponse donc :  éventuellement possible, sous réserve qu’il corresponde exactement à ton anatomie, du « sur mesure.

2 –Je m’étais ensuite demandé s’il était possible de provoquer un orgasme uniquement par un jeu de contraction des muscles internes à notre anatomie: hypothèse confirmée. Mais ce fut très compliqué.  Qu’avais-je  fait exactement ? Difficile de répondre aujourd’hui, je n’avais rien noté et ne pouvais imaginer que je relaterai cette expérience quelques décennies plus tard. Pour simplifier, j ‘utilisai par tâtonnement toute la panoplie du possible : intenses contractions des différentes zones musculaires, tantôt courtes et rythmées, tantôt longues…   du PC, sphincter, d’autres muscles plus profonds  dont j’ignore le nom,  contraction de la sangle abdominale, en phase avec une respiration contrôlée (très important), le tout alternant avec des moments de décontraction…  là non plus, le plaisir ne fut pas au rendez-vous. Mais il me semble important de rapporter cette expérience et je réalise seulement à ce jour qu’on peut en tirer pas mal d ‘enseignement. Sexe toy adapté + travail sur les contractions + respiration contrôlée : ça devrait approcher.    

3 – Je pense aussi à l ‘Anéros, bien qu’il ne vaille que zéro à toutes les rubriques. Il a tout de même ce mérite de nous faire comprendre comment fonctionne notre corps.  Sur ce point il mérite plus que ce zéro.  Je ne sais pas si c’est te rendre service que de te proposer cet objet vu le nombre d ‘échec relaté sur le CDS, ajouté à un mode d’emploi inadapté au commun des hommes.  J‘ai quand même recopié  pour information la partie du mode d ‘emploi qui te concerne, nommée « étape n° 6.  Pas la peine de  s’escrimer si les premières étapes n’ont pas été franchies. Il faut savoir que la plupart des testeurs du CDS échouent à l’étape n° 2 ; autant dire que c ‘est presque cause perdue, mais on ne sait jamais…il y a bien des gagnants au loto…

«   Etape 6 – EXPERIMENTER UN ETAT DE CONSCIENCE MODIFIEE D’EUPHORIE
…Commencez à accroître doucement la tension du sphincter tandis que vous étirez vos jambes et mettez votre corps en forme d’arc en maintenant une tension musculaire aussi longtemps que vous le pouvez…. Simultanément contractez le sphincter lentement puis rapidement. Veuillez à ce que votre respiration soit synchronisée avec ces contractions du sphincter….
Juste avant le point de non-retour, relâchez un peu de tension … de manière à rester stable dans cet intervalle intense….C ‘est dans cet intervalle qu’un orgasme intense peut se manifester, un orgasme de l ‘anus. La localisation de l’orgasme se déplace de la prostate vers l’anus. …..Dans ces plateaux, une euphorie et un état de conscience modifiée intéressant peut être découvert »
A noter la forte similitude des conseils donnés avec les exercices proposés pour le multi orgasme, et dans une moindre mesure, mon expérience.  
J ‘ai suivi ces conseils à la lettre : aucun effet. Je me suis alors concentré sur des que je savais faire au feeling…Au bout d ‘une heure d ‘acharnement, une sensation bizarre des muscles autour du sphincter qui se contracte et se relâche de la même manière que la prostate au moment de l’éjaculation,  mais pas d ‘état de conscience modifiée. Je n’ai pas poursuivi.

J’ai pourtant lu ça et la dans des articles sur le tantrisme que certaines techniques permettaient de diffuser l’énergie de l ‘orgasme dans n’importe quelle partie du corps. Problème, personne ne dévoile le chemin. Alors, derrière ces mots ronflants,  bluff ou réalité ?  

Je suis d’accord avec Ribouldingue, le plaisir c'est dans la tête, mais j’ajouterai aussi le désir, l'amour , les peine, les joies, les pulsions …. mais peut être avons-nous besoin un moment de notre vie d’être ce voyageur qui  parcourt  le monde entier avant de s‘apercevoir qu’il n’y a rien de beau sur terre que le clocher de son village.

Bon ! je me relis et je me demande qu’est ce qu’il me prend d’écrire des trucs pareils, c'est pas dans mes habitudes; je dois être dans un état de conscience très modifiée, je n’ai pourtant pas d ‘Aneros dans le d….. !

PS à l’ attention de Lukkas sur un autre sujet : merci pour ces remarquables critiques de BD et Mangas. Mais voilà, dés que j’entends le mot Manga, je coince. Ça doit être l ‘age. L’intelligence de tes propos sur certaines BD que je suppose être des Mangas m’incite à surmonter mon blocage. Je promets d ‘apporter mon commentaire si jamais je franchis le pas.

par Lukkas H 1326 - avis (58) 02.08.2007 17:37

Merci pour toutes vos informations!

Je travaille pas mal sur ma respiration, et si j'en mesure l'impact notable sur cette pratique ainsi que quelques autres, j'avoue n'avoir jamais songé à des excercices de contraction. Je sais ce qu'il me reste à faire maintenant. :)

par Samsam H 17 - avis (1) 12.08.2007 23:06

J’ai oublié qu’il existe aussi un site très sérieux, peu connu, qui aborde de nombreux sujets sur la sexualité et organise des séminaires, voire des démonstrations et des travaux pratiques ! dont le point G masculin.  L ‘adresse : http://www.helenelechevalier.com
Concernant le sujet de cette discussion : dans la page d’accueil, cliquer sur « programmes », puis sur atelier « périnée homme. Il s’agit d’un séminaire  sur le point G masculin, accompagné je crois de démonstrations, les femmes sont aussi les bienvenues. C’est osé, mais après tout, pourquoi pas !  
Il y a aussi un autre séminaire sur la sodomie.
Dans la foulée : de nombreux sujets et séminaires  s‘adressent  aussi aux femmes : exemple le massage périnéal.. On y trouvera par exemple  dans  « boutique » un DVD ou cassette sur la musculation des muscles vaginaux ainsi que le point G féminin, avec des démonstrations réalisées par l’animatrice et fondatrice de ce site, un livre sur le même sujet ayant reçu le prix de la Fondation de France…
PS : je prends les devants sur d'éventuelles remarques sur mon absence d’avis sur ce site.  Je suis en panne de rédaction, …Alors plutôt que de ne rien écrire du tout, je préfère au moins transmettre l ‘information.

par fritzwal H 3 - avis (0) 18.05.2008 02:27

Salut à toi,

Tu as un véritable problème, j'ai une grande pratique au début sur moi après avec  un copain. C'est toujours moi qui décide pour la longueur et la grosseur, en premier la grosseur est essentielle, tu peux trouver du 10 ou du 12. Au départ, tu t'applique un anesthésiant de contact, maintenant ça existe donc plus de soucis de douleur, tu laisses décontracter, pas trop longtemps, le produit n'est pas efficace longtemps, tu place ton gode et tu rentres d'une poussée brusque, là tu verras tu vas pratiquement te jouir dessus, la surprise doit être là, c'est pourquoi il te faut un mec capable, un peu de crainte est bénéfique, cherches toi celui qui te convient, c'est déjà dans la tête que tu dois créer l'envie de jouissance. Je ne voudrais pas être désagréable, seulement à ton âge tu as perdu un temps précieux, tu t'es mal dilaté, apprends à te muscler par contractions successives. Ciao

par znull0032 H 125 - avis (4) 18.05.2008 11:44

Bjr waaooouuuu,la c du sm que nous propose Fritzwal ,non merci .

par cervelo H 55 - avis (8) 23.05.2008 19:57

bonjour
je n ai jamais atteind l orgasme avec de l anal seulement. par contre lorsquel  il y a un melange des deux  anal et  verge  la mon orgasme est decuple si en plus je fait un cunilingus la je monte au septieme ciel.
a+

par aliocha34 H 36 - avis (6) 11.06.2008 21:00

L'orgasme anal:
il est multiple, et s'obtient quasiment à la commande. Donc on peut se goder pendant des heures, lentement pendant qlq minutes, puis qd l'orifice commence à se relacher, c'est là que ça peut venir, il faut accélérer_en rythme ;)_ c'est tout; C'est une série de contractions saccadées, peut y avoir une éjaculation aussi qui en résulte: des restes de lavement ou du muccus lubrifiant naturel. Je gobe des calibres de 5, 6 ccm, le lubrifiant n'est aps necessaire: le lubrifiant naturel se crée avec des mouvements rythmés. il y aurait bcp à dire...

par draco H 195 - avis (8) 18.06.2008 08:44

Ca m'a toujours intrigué cette sécrétion blanchâtre qui est émise par l'anus après une sodomie jouissive ; on dirait une éjaculation pourtant il ne devrait pas y en avoir par ce trou là. Comme tu le dis Aliocha ça doit être le lubrifiant naturel de l'anus, je ne savais pas que ça existait on m'a toujours dit que cet endroit n'était pas prévu pour la pénétration..

par aliocha34 H 36 - avis (6) 30.06.2008 23:00

Draco il ne faut pas croire ce que les gens te disent, c'est rien que menteries et colibets. Il n'y a que l'expérimentation qui compte ;)

par agamemenom H 23 - avis (5) 07.07.2008 17:07

Lukkas, je pense que tu devrais en premier, savoir si ta zone est bien innervée, extérieur comme intérieur. Pour cela des massages réguliers avec une huile mentholée devaient finir par t'apporter une solution à ton problème.

par michbin H 90 - avis (12) 08.07.2008 15:49

je ne suis pas bi, mais j'adorre la sodomie que Julie et moi partiquons très régulièrement. L'orgasme anal chez l'homme est bien réel même si c'est rare de l'avoir pour moi sans masturbation ou pénétrattion simultanée. Il en est de même pour Julie, qui a le plus souvent besoin de caresses du clitoris en même temps.
Nos orgasmes sont énormes. Il m'arrive de faire l'amour avec un plug ou un gode.
Mais tout est très varié chez nous, nous sommes très ouverts dans tous les sens du terme. Le meilleur diamètre de pénétration (va et viens)  est pour moi 6cms et Julie 5cms en anal.

par draco H 195 - avis (8) 08.07.2008 20:34

merci de tes précisions michbin c'est intéressant.

par Pierrot H 22 - avis (2) 08.07.2008 22:56

Pour moi, l'orgasme anal existe, mais pour qu'il se produise, l'envie d'être sodomisé doit être là, incoercible. Par ailleurs, je ne pense pas que l'intensité de la jouissance soit en rapport direct avec la dimension du jouet. La dernière fois qu'un tel orgasme m'est arrivé (ce matin), ma femme me sodomisait avec un gode en plastique lisse qui ne faisait pas plus de 4 cm de diamètre. Bien lubrifié, tout en douceur, avec de lents vas et viens, et de temps en temps une sortie complète puis ré-entrée du jouet, le plaisir a duré longtemps, pour finir par une éjaculation en deux fois sans véritable érection, mais un plaisir extrêmement intense.
Ce n'est pas ainsi à chaque sodomie, mais je ne saurais préciser ce qui fais la différence d'une fois à l'autre.

par aliocha34 H 36 - avis (6) 13.07.2008 14:28

Pierot, je suis d'accord avec toi qd tu dis que c avant tout une question d'envie plus que de diamètre pour obtenir les orgasmesanneaux. Par exemple, il est possible aussi d'y arriver asssez vite en frottant les doigts avec du lubrifiant chauffant; mais la condition incoercible (merci Pierrot), c'est l'envie, car il n'y a qu'avec l'envie que la rondelle se donne et s'ouvre avec gourmandise. Il n'a que l'envie aussi qui permet d'assumer cette gourmandise pour être vraiment réceptif aux sensations.

par aliocha34 H 36 - avis (6) 13.07.2008 14:29

Pour ma part je préfère les objets à picots: godes à picots et concombre noa;), le + efficace pour un orgasme rapide et àç répétition; En tout cas pour moi je ne considère pas que l'orgasme anal soit lié à la prostate.

par davinet H 56 - avis (8) 21.11.2008 11:29

J'ai jamais pu jouir avec une pénétration anale sans me masturber.
Avec les hommes j'ai essayé pour ne pas mourir idiot.
Purement sexuel. aucun intérêt pour moi. Je préfère avec les femmes.
Mais un pétal de rose, les caresses de jolies mains, un gode ou d'autres jouets j'aime beaucoup.
Par contre une femme avec un gode ceinture, je trouve ça très moche.

par caesar H 56 - avis (6) 10.02.2009 22:42

Hello,

voici ma modeste contribution à cette discussion. Pour moi, le plaisir anal prends plusieurs formes :

- le plaisir d'être dominé
- le plaisir d'être pénétré (légérement différent du précédent)
- le plaisir de l'interdit
- le plaisir de l'impossible (être pris par une femme, ou utiliser de gros diamètres)
- le plaisir d'être violenté
- et le fameux point G

Tout le monde n'aborde pas cela de la même manière, et effectivement l'esprit joue beaucoup dans tout cela.

Pour ma part, j'ai également essayé l'expérience homosexuelle. Certes copieusement besogné (rien à redire) mais cela ne fut pas forcément concluant, tout simplement parce il n'y eu pas vraiment d'osmose.
A réessayer peut-être un jour, qui sait.
Par contre, avec ma chère et tendre, c'est toujours formidable, parce qu'elle me connait bien et qu'elle sait jouer sur les différents tableaux et donner du plaisir. Comme quand je la pénètre en somme.

Alors ce fameux point G?
en ce qui me concerne, je pense réellement qu'il existe.
Ma chère et tendre à déjà réussir à me faire éjaculer avec la seule pénétration anale. cela ne marche pas à tout les coups (l'esprit?) mais quand cela arrive, c'est effectivement prodigieux.
Dans ces moments, j'ai franchement l'impression de perdre le contrôle de moi-même, de ne plus maîtriser mon corps. ou plus exactement, c'est la sensation qu'une autre personne prend possession de moi!!

je n'ai pas encore tous les paramètres pour rééditer cela à chaque fois, mais quand cela vient, WHAOUH!

par Blacksandshore H 134 - avis (4) 09.03.2009 22:12

Y a-t-il des rééls paramètres pour arriver à l'orgasme ?
Je n'ai pas encore de sex toy pour l'anal, ma compagne utilise donc ses doigts (2) pour stimuler cette partie de mon anatomie. Depuis qu'elle m'a récemment essayé à cette pratique, j'adore çà et j'en redemande, mais j'aimerais bien (et elle aussi) arriver à cet état orgasmique. Elle a essayé de me masser la prostate, mais est-ce valable pour tous les hommes? Merci de vos conseils.

par Ender H 55 - avis (7) 10.03.2009 14:17

Ma femme n'aime pas tellement s'intéresser à cette partie de mon corps. Mais elle l'a fait une fois, avec un gode assez fin.
Je me rappelle que j'ai eu le plus intense orgasme de toute ma vie. Surtout, j'avais l'impression que c'est tout le ventre qui était en feu, et pas seulement le sexe. J'en ai été terrassé...
Hélas, elle n'a jamais remis ça et les tentatives que j'ai fait tout seul n'ont pas eu le même succès...

par znull0032 H 125 - avis (4) 12.03.2009 08:43

Bjr,ok avec toi,je n'arrive pas a avoir le meme plaisir quand je le fais seul,d'abords j'ai toujours un peu mal quand je me gode seul alors que avec mon partenaire aucun souci,voila .


« précédent1 2 3 4suivant »

Nouvelle réponse

Vous devez etre identifié pour pouvoir ajouter un message.
Inscrivez vous gratuitement ou identifiez vous si vous etes déjà membre.